Restaurant dans le noir : Un dîner cadeau qui stimule les sens

Vous connaissez certainement l’expression « manger avec les yeux ». Mais t’es-tu déjà demandé quelle part de vérité il pouvait y avoir là-dedans ? Visitez un « restaurant dans le noir » pour dîner dans l’obscurité absolue et découvrez par vous-même le goût des aliments lorsque vous ne les voyez pas !

Crédit : leparisien.fr « Manger dans le noir, on a testé… »

La nourriture et les sens


Le processus d’alimentation fait intervenir non seulement le goût, mais aussi la vue, l’odorat, l’ouïe et le toucher. Chacun de ces éléments joue un rôle important dans l’évaluation des aliments que nous consommons. Il va sans dire, cependant, que le sens sur lequel nous comptons le plus est… la vue.

Plus de la moitié du cerveau humain est impliquée dans la perception des stimuli visuels. Il n’est pas étonnant que l’aspect des aliments, leur couleur, et même la forme, la nuance ou la taille de l’assiette influencent fortement notre perception, affaiblissant en quelque sorte l’action des autres sens. Mais en détournant simplement nos yeux du processus de consommation, nous pouvons aiguiser nos autres sens et nous ouvrir à une toute nouvelle expérience !

Voyons voir ce que nos amis de France Télévisions en pensent :

Resto dans le noir

Le restaurant dans le noir est une tendance relativement nouvelle qui gagne rapidement en popularité. L’attraction principale est que les participants dînent dans l’obscurité totale, sans savoir ce qu’il y a dans leur assiette. Sans pouvoir voir la nourriture, ils peuvent mieux se concentrer sur son goût, son odeur, sa texture et les sons qu’ils produisent en mâchant. Le menu est entouré de mystère et n’est révélé qu’à l’issue du repas, afin que les participants puissent confronter leurs sensations à la réalité.

Comment tout cela a-t-il commencé ?


L’idée des « restaurants sombres » est née en Suisse. Un jour, le pasteur aveugle Jorge Spielmann recevait des invités à dîner et, en signe de solidarité avec son hôte, ils se sont bandés les yeux pendant toute la durée du repas. Après le dîner, ils ont trouvé que c’était une expérience culinaire précieuse qui leur permettait de mieux sentir et goûter les aliments. C’est ainsi qu’est née l’idée de cette nouvelle entreprise gastronomique. Le premier restaurant dans le noir au monde a été créé en 1999 à Zurich. Blind Cow emploie du personnel aveugle et accueille des clients dans l’obscurité égyptienne.

Où, en France, peut-on manger un repas dans le noir ?


Aujourd’hui en France, il existe plusieurs restaurants organisant ce type d’attraction, principalement dans les grandes villes. Dans la plupart d’entre eux, cependant, les serveurs utilisent un équipement de vision nocturne, ce qui peut parfois provoquer un sentiment de gêne chez les clients. Après tout, ils ne peuvent rien voir et les serveurs peuvent les voir eux.

Le restaurant « Dans le noir » à Nantes est le premier restaurant en France et surement l’un des plus connu, essayez et peut-être que vous verrez les choses différemment lors de votre consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vérification anti-spam !